Les missions déléguées

La FDGDON 44 participe activement à la surveillance phytosanitaire du territoire, dans le cadre de missions déléguées par le SRAL pour des organismes de quarantaine qui représentent une menace pour l'économie et l'agriculture française.

Le capricorne asiatique

Après la découverte d’un foyer sur Sainte Anne sur Brivet en 2004, un programme de surveillance du capricorne asiatique a été instauré afin de recenser toute nouvelle apparition du ravageur et de mettre en œuvre les moyens nécessaires à son éradication.
 
Le protocole est le suivant : une prospection de juillet à mi-octobre de tous les arbres potentiellement favorables au développement du capricorne asiatique et une surveillance plus importante sur les arbres sentinelles disséminés de part et d’autre du centre-ville.

En 2014, les mesures de suivi et de surveillance ont été levées du fait de l'absence d'indices de présence depuis 4 années consécutives, et le foyer est désormais considéré comme éradiqué.

Zoomcapricornes asiatiques

La chrysomèle des racines du maïs

Dans le cadre d’un plan national de surveillance sur la chrysomèle des racines du maïs, sérieux ravageur pouvant occasionner de lourdes pertes économiques, la FDGDON 44 dispose des pièges à phéromones aux abords de zones aéroportuaires et d’axes routiers principaux dans le but d’identifier la présence éventuelle de l’insecte sur le département.
 
Les pièges à phéromones sont installés dans des parcelles de maïs, et relevés toutes les 2 semaines.
La surveillance se déroule sur 12 semaines, de début juillet à mi septembre.

Zoompiège à phéromones

Les maladies du bois de la vigne

La FDGDON 44 a également participé à l’observatoire national des maladies du bois de la vigne, auparavant réalisé par les agents du Service Régional de la Protection des Végétaux. 
 
Sur des placettes (10 x 30 ceps), définies dans plusieurs parcelles, la surveillance consiste en une recherche de symptômes permettant d’identifier les maladies du bois (BDA, ESCA, Eutypiose).

La prospection est réalisée en juillet et septembre, avant les vendanges et permettra d’établir, sur plusieurs années, un état sanitaire du vignoble français et d’évaluer l’efficacité des différentes mesures prophylactiques menées par les viticulteurs.

Zoomla maladie du bois noir