Les plantes envahissantes

L'ambroisie

Originaire d'Amérique du Nord et introduite en France par des importations de graines de trèfle, l'ambroisie à feuilles d'armoise est présente depuis quelques années en région Rhône-Alpes où son pollen très allergène engendre d'importants problèmes de santé publique.
Dans le cadre de notre partenariat avec l'Agence Régionale de Santé, notre réseau d'observateurs est mobilisé pour surveiller son implantation.

En Loire Atlantique, quelques foyers sont connus, et la surveillance doit se faire sur plusieurs années car ces plantes ont un fort pouvoir germinatif et leurs graines peuvent rester en dormance sur une longue période.

Zoompied d'ambroisie

Le baccharis

Arbuste originaire d'Amérique du Nord, le Baccharis halimifolia colonise depuis plusieurs années la côte sauvage et les marais salants. Il participe à la fermeture du milieu et à la raréfaction d'espèces végétales autochtones.

La FDGDON 44 assure l'encadrement et le suivi des chantiers de bûcheronnage (coupe, enlèvement et brûlage) réalisés par une association d'insertion, puis procède à la dévitalisation des souches.

Zoomun buisson de baccharis

L'ailanthe

Zoomun pied d'ailanthe

Arbre orginaire du Japon, l'ailanthe (Ailanthus altissima) colonise d'anciennes dunes boisées sur notre littoral.

La FDGDON 44 procède à la dévitalisation des souches avec le même protocole que pour le baccharis.

La renouée du Japon et la berce du Caucase

La renouée du Japon colonise déjà fortement notre département, entraînant une forte diminution de la biodiversité.

La berce du Caucase est une plante très allergène qui n'a pas été identifiée jusqu'à présent en Loire Atlantique.

Pour ces deux espèces, la FDGDON 44 collecte les informations de localisation en vue d'actions de gestion futures.

Zoomrenouée du Japon